Drivers carte reseau WiFi network Lan fast Ethernet Gigabit wi-fi Wireless adapter USB 10/100/1000 CPL powerlan 802.11g SuperG MIMO pcmcia CardBus chipset réseau mise a jour télécharger gratuit PC Windows pour Realtek Edimax Netgear Hercules Intel Bewan TP Link Trendnet Via Zyxel

Guide carte reseau Ethernet

Carte WiFi réseau lan Ethernet CPL driver piloteUne carte réseau est matérialisée par un ensemble de composants électroniques soudés sur un circuit imprimé. L'ensemble constitué par le circuit imprimé et les composants soudés s'appelle une carte électronique, d'où le nom de carte réseau. La carte réseau assure l'interface entre l'équipement ou la machine dans lequel elle est montée et un ensemble d'autres équipements connectés sur le même réseau. On trouve des cartes réseau dans les ordinateurs mais aussi dans certaines imprimantes, copieurs ... On ne parle de carte réseau que dans le cas d'une carte électronique autonome prévue pour remplir ce rôle d'interface réseau. Ainsi, un ordinateur muni d'une interface réseau assurée par des composants soudés sur sa carte mère ne comporte pas, à proprement parler, de carte réseau. On peut voir un exemple de carte réseau en photo un peu plus bas. Les équipements communiquent sur le réseau au moyen de signaux qui doivent absolument respecter des normes.

Média de transmission des informations

Le média ou support de l'information est généralement un réseau filaire. La carte réseau est, dans ce cas, munie d'un connecteur sur lequel on branche un câble réseau. Ce dernier est relié au réseau par l'intermédiaire d'une prise murale ou directement sur un équipement d'interconnexion de réseau comme un concentrateur (Hub) ou un commutateur réseau (Switch).

Récemment est apparue sur le marché domestique la transmission sans fil (Wi-Fi). On s'affranchit alors complètement du réseau filaire qui est alors remplacé par un réseau d'ondes électromagnétiques.

Parmi les autres média de transmission, nous pouvons citer la fibre optique, largement utilisée dans les interconnexions à grand débit.

Les standards

Il existe diverses normes qui régissent la première couche du modèle OSI (couche matérielle). Les couches supérieures du modèle sont gérées au niveau logiciel.

On peut citer les normes Ethernet, Token Ring (anneaux à jetons)... Le standard Ethernet est le standard le plus répandu. On le trouve aussi bien en entreprise que chez le particulier. Pour le réseau sans fil, le standard Wi-Fi est le plus courant.

Le débit de transmission et le mode de communication

Les débits s'expriment généralement en Mbit/s (megabits par seconde : millions de bits par seconde). Cela mesure la capacité d'un équipement réseau à émettre et/ou recevoir un plus ou moins grand nombre de bits d'informations en une seconde.

Les débits actuels du standard Ethernet sont :

10 Mbit/s ;
100 Mbit/s (Fast Ethernet) ;
1000 Mbit/s parfois également noté 1.0Gbit/s (Gigabit Ethernet) ;
10000 Mbit/s encore peu employé en 2009 (10 Gigabit Ethernet).
Les cartes réseau peuvent communiquer en half duplex : dans ce cas, une carte peut seulement émettre ou recevoir des informations à un instant donné. Le mode full duplex permet à une carte réseau d'émettre et recevoir simultanément (ce qui permet un débit effectif doublé dans le cas optimal). Deux équipements réseau doivent communiquer dans le même débit. Un paramétrage de la carte réseau permet le plus souvent de forcer le débit ou de le positionner en 'auto-négociation' : dans ce cas, les cartes connectées négocient un débit commun dès l'établissement de la liaison physique (le branchement de la prise RJ45 par exemple).

WiFi

La norme IEEE 802.11 (ISO/CEI 8802-11) est un standard international décrivant les caractéristiques d’un réseau local sans fil (WLAN). La marque déposée « Wi-Fi » correspond initialement au nom donné à la certification délivrée par la WECA (« Wireless Ethernet Compatibility Alliance »), organisme ayant pour mission de spécifier l’interopérabilité entre les matériels répondant à la norme 802.11 et de vendre le label « Wi-Fi » aux matériels répondant à leurs spécifications. Par abus de langage (et pour des raisons de marketing) le nom de la norme se confond aujourd’hui avec le nom de la certification (c’est du moins le cas en France, en Espagne, au Canada…). Ainsi, un réseau Wi-Fi est en réalité un réseau répondant à la norme 802.11. Dans d’autres pays (en Allemagne, aux États-Unis par exemple) de tels réseaux sont correctement nommés WLAN (Wireless LAN).

Grâce au Wi-Fi, il est possible de créer des réseaux locaux sans fil à haut débit. Dans la pratique, le Wi-Fi permet de relier des ordinateurs portables, des machines de bureau, des assistants personnels (PDA), des objets communicants ou même des périphériques à une liaison haut débit (de 11 Mbit/s théoriques ou 6 Mbit/s réels en 802.11b à 54 Mbit/s théoriques ou environ 25 Mbit/s réels en 802.11a ou 802.11g et 300 Mbit/s théoriques pour le 802.11n en version draft 2.0[1]) sur un rayon de plusieurs dizaines de mètres en intérieur (généralement entre une vingtaine et une cinquantaine de mètres). Dans un environnement ouvert, la portée peut atteindre plusieurs centaines de mètres voire dans des conditions optimales plusieurs dizaines de kilomètres (pour la variante WiMAX ou avec des antennes directionnelles).

Ainsi, des fournisseurs d’accès à Internet commencent à irriguer des zones à forte concentration d’utilisateurs (gares, aéroports, hôtels, trains…) avec des réseaux sans fil connectés à Internet. Ces zones ou point d’accès sont appelées bornes Wi-Fi ou points d’accès Wi-Fi et en anglais « hot spots ».

Les iBooks d’Apple, Inc. furent, en 1999, les premiers ordinateurs à proposer un équipement Wi-Fi intégré (sous le nom d’AirPort), bientôt suivis par le reste de la gamme. À partir de 2003, on voit aussi apparaître des modèles de PC portables bâtis autour de la technologie Intel Centrino, qui leur permettent une intégration similaire. Les autres modèles de PC doivent encore s’équiper d’une carte d’extension adaptée (PCMCIA, USB, Compact Flash, SD, PCI, MiniPCI, etc.).

CPL (courant porteuCar en ligne)

Le terme Courants Porteurs en Ligne (CPL) réfère à une technologie permettant le transfert d'informations numériques en passant par les lignes électriques. De ce fait, il s'agit d'une alternative aux traditionnels câbles et à la technologie Wi-Fi.

Le principe des CPL consiste à superposer au courant électrique de 50 ou 60 Hz un signal à plus haute fréquence et de faible énergie. Ce deuxième signal se propage sur l'installation électrique et peut être reçu et décodé à distance. Ainsi le signal CPL est reçu par tout récepteur CPL qui se trouve sur le même réseau électrique.

On classe traditionnellement les CPL en deux catégories en fonction du débit offert. Les CPL à haut débit utilisent des modulations multiporteuses de type OFDM dans la bande 1,6 à 30 MHz (bande HF allant de 3 à 30 GHz). Les CPL à bas débit utilisent des techniques de modulations assez simples, par exemple quelques porteuses (mais une seule à la fois) en modulation de fréquence. Les bandes des fréquences utilisées sont comprises entre 9 et 150 kHz en Europe et entre 150 et 450 kHz aux États-Unis (il n'y a pas de radios grandes-ondes aux USA).

En haut comme en bas débit, la communication est soumise aux bruits et aux atténuations. Il est donc nécessaire de mettre en œuvre de la redondance, par exemple sous la forme de codes correcteurs d'erreurs.

Un coupleur intégré en entrée des récepteurs CPL élimine les composantes basses fréquences avant le traitement du signal.

Le modem transforme un flux de bits en signal analogique pour l'émission et inversement en réception, celui-ci inclut les fonctions d'ajout de la redondance et de reconstitution du flux de bits original ou correction d'erreur.

Constructeurs

  • a
  • b
  • c
  • d
  • e
  • f
  • g
  • h
  • i
  • j
  • k
  • l
  • m
  • n
  • o
  • p
  • q
  • r
  • s
  • t
  • u
  • v
  • w
  • x
  • y
  • z

Top Utile !

adwcleaner pour nettoyer toolbar adware et logicielsl malveillants PCAdwCleaner version 7.2.4 - 7.2 Mo - Télécharger
AdwCleaner est un outil gratuit visant à supprimer les adware (programmes publicitaires), les PUP/LPIs (programmes potentiellement indésirables), les toolbar (barres d'outils greffées au navigateur) notament NationZoom, les hijacker (détournement de la page de démarrage du navigateur). Il dispose d'un mode recherche et d'un mode suppression. Assez efficace, il permet de remettre dans une majorité de cas votre navigateur sur le droit chemin. Logiciel gratuit.