Driver pilote clavier keyboard telecharger gratuit PC Windows USB PS2 azerty qwerty sans fil wireless Microsoft Logitech Genius Labtec Trust

Guide Clavier

Driver pilote clavier keyboardUn clavier d’ordinateur est une interface homme-machine, un périphérique d’entrée de l’ordinateur composé de touches envoyant des instructions à la machine une fois actionnées. Les touches sont un ensemble d’interrupteurs électroniques similaires aux boutons d’une souris, d’une télécommande ou d’une manette sur une console de jeu. Elles sont fréquemment imprimées ou gravées de symboles, lettres, chiffres, mots ou images et permettent essentiellement à un utilisateur de saisir des caractères pour écrire du texte avec l’alphabet d’un langage. La dactylographie permet d’apprendre à taper sur un clavier d’ordinateur de manière optimisée en utilisant tous les doigts des mains comme sur une machine à écrire. Un clavier est parfois accompagné de pédales, de la même manière que peut l’être le clavier d’un instrument de musique.

La configuration de la plupart des claviers informatiques et bureautiques est régie par la norme ISO 9995. Cette norme est le fruit de travaux initiés en 1984 par l’Association française de normalisation (AFNOR) sous la direction de Bernard Vaucelle, à la demande d’Alain Souloumiac[2]. Diverses péripéties ayant conduit à l’interruption de ces travaux en France, ils furent repris au plan international par les plus grands spécialistes mondiaux réunis à Berlin en 1985. Ils ont été menés à leur terme au sein de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) sous la direction d’Yves Neuville[1].

Le nombre de touches et leur disposition dépendent du pays ou de la langue utilisée mais un clavier d’ordinateur de bureau comporte toujours un peu plus de 100 touches (102 en France pour le PC de base, qui passent à 105 avec l’adjonction de trois touches sur de nombreux modèles). Les claviers sont héritiers pour leur partie « texte » des dispositions des machines à écrire.

Touches spéciales

Touches de combinaison
Ctrl, maj, option, ou Alt (à partir de la 3e génération), sur clavier Mac
Alt Gr, commande ou méta sur clavier du MIT, Windows, fn
Touches de verrouillage : Arrêt défil, Verr num (Num Lock), Verrouiller maj (Caps Lock)
Touches mortes et compose
Touches de navigation : flèches directionnelles, défilement (page précédente, suivante, début et fin)
Touches de texte : espace, entrée, retour arrière, inser, suppr, tab, pavé numérique
Touches systèmes : Syst ou Impr. écran, pause Attn, échap, menu, fonction, touches de gestion d’alimentation (I/O, mettre en veille, réveiller)

Disposition des caractères sur les touches

Les claviers se caractérisent par leurs particularités nationales (caractères nationaux) et parfois techniques (touches muettes). L’ordinateur - ou au moins l’unité de contrôle quand il y en a une - doit donc posséder une table spécifique (plan de codage) associant un scan code (code hardware de la touche) à un caractère ASCII d’une page de code donnée ou à une séquence Unicode sur les systèmes plus récents.

De nombreuses dispositions des touches existent : clavier AZERTY, clavier QWERTY, clavier QWERTZ et clavier DVORAK. Pour chacune de ces dispositions, des variantes nationales existent. Par exemple, l’AZERTY français n’est pas le même que l’AZERTY belge, et le QWERTZ allemand n’est pas le même que le QWERTZ suisse.

Ergonomie

Le clavier actuel étant encore chargé de l’héritage des claviers de machine à écrire — bien que n’ayant plus les mêmes contraintes techniques — il est sujet à critique du point de vue de l’ergonomie. Des tentatives, sans grande adhésion pour le moment, ont donc été faites pour mieux adapter le clavier à l’usage qui en est fait.

La grande majorité des claviers annoncés comme ergonomique ont opté pour une méthode consistant à séparer les mains l’une de l’autre, afin de pouvoir orienter les touches dans l’axe du bras. Malheureusement, l’orientation des touches, en particulier celles sous la main gauche, ne va pas dans le sens de cette démarche.

D’autres constructeurs proposent de réaligner les touches en colonnes, afin que les rangées de touches ne soient plus décalées les unes par rapport aux autres[4].

Enfin, un dernier type de clavier ergonomique dispose d’un agencement des touches en trois dimensions pour augmenter encore leur accessibilité et donc le confort[5].

Beaucoup de constructeurs rajoutent des touches spécifiques à leur matériel : multimédias ou qui permettent de lancer ou de contrôler une application.

Les claviers récents tendent à la simplicité en devenant plus compacts en se séparant de leur pavé numérique, des touches directionnelles et de défilement.

Le milieu de la barre d’espace doit être au milieu du visage. Les coudes doivent être près du corps et les 8 doigts reposent au milieu du clavier dont deux doigts sont sur des touches repères (f et j pour un clavier AZERTY)

Connectique

Les claviers des premiers PC (PC/G, PC/XT et PC/AT) utilisaient des connecteurs de type DIN. Le connecteur nommé PS/2, plus petit, le remplaça en 1987, en conservant toutefois la compatibilité électrique avec le connecteur DIN.

Les claviers des ordinateurs Mac ont utilisé des connectiques ADB, puis l’USB a été généralisé en 1998. Pour les PC, différents types de connectique existent :

(en)DIN : 5 broches de raccordement + blindage (rond) que l’on peut rencontrer sur d’anciens ordinateurs. Il a complètement disparu des ordinateurs modernes ;
PS/2 : 6 broches de raccordement + blindage (rond). Il remplace dorénavant le connecteur DIN ; seule la connectivité physique étant modifiée, des adaptateurs permettent une interconnexion dans un sens ou dans l’autre entre ces deux modes de raccordement. Ce changement de connecteur, en 1987, ne pouvant se justifier par une quelconque raison technique (à l’exception, à la rigueur, des ordinateurs portables ou des contraintes de place sont présentes) certains voient là un argument marketing pour vendre de nouveaux claviers et adaptateurs… La vie de ce connecteur est aujourd’hui menacée par l’USB présenté ci-après ;
USB : rectangulaire à quatre broches + blindage. Il remplacera probablement à court ou moyen terme le connecteur PS/2, qui a maintenant du mal à justifier sa présence au vu de l’omniprésence de l’USB sur tous les ordinateurs depuis 1998, qu’ils soient de type PC ou Macintosh. Mais cela présente un inconvénient : celui de monopoliser un port USB de plus, juste pour le clavier. Quand on sait que la quasi intégralité des périphériques PC et Mac courants (imprimantes, scanners, souris, modems, webcams, clés USB, disques durs externes, etc.) utilisent ce port, on est en droit de se demander si cela est une bonne chose : on peut se trouver à court de ports USB libres. L’utilisation de « hubs » (concentrateur ou dédoubleur de ports) USB résolvent ce problème, mais en posent beaucoup d’autres, (saturation de bande passante du port, sur-consommation de ressources machine, etc.). De plus, comme en 1987 lors de la disparition du connecteur DIN, cela permettra aux manufacturiers de vendre de nouveaux claviers et adaptateurs ;
Liaison sans fil : infra-rouge IrDA (peu utilisé), Bluetooth, radio-émission. Les claviers utilisant cette technologie se développent à grande vitesse depuis 2004. Les technologies de transmission sans fil utilisent un récepteur qui est tributaire de l’un des modes de raccordement standard d’un clavier : USB ou port PS/2. Le sans-fil élimine donc la nécessité du fil, mais pas du connecteur (sauf dans certains cas pour les claviers Bluetooth si un récepteur de ce type est intégré à l’ordinateur).

Constructeurs

  • a
  • b
  • c
  • d
  • e
  • f
  • g
  • h
  • i
  • j
  • k
  • l
  • m
  • n
  • o
  • p
  • q
  • r
  • s
  • t
  • u
  • v
  • w
  • x
  • y
  • z

Recherche personnalisée

Top Utile !

adwcleaner pour nettoyer toolbar adware et logicielsl malveillants PCAdwCleaner version 6.040 - 3.5 Mo - Télécharger
AdwCleaner est un outil gratuit visant à supprimer les adware (programmes publicitaires), les PUP/LPIs (programmes potentiellement indésirables), les toolbar (barres d'outils greffées au navigateur) notament NationZoom, les hijacker (détournement de la page de démarrage du navigateur). Il dispose d'un mode recherche et d'un mode suppression. Assez efficace, il permet de remettre dans une majorité de cas votre navigateur sur le droit chemin. Logiciel gratuit.

Partenaires

Yakeo moteur de recherche
Actualites du referencement  
Explorer son PC en toute simplicité

Annuaire gratuit Gralon le roi des annuaires

Favoris XP personnaliser votre Windows 7 Vista XP avec thème curseur écran de veille
www.choixpc.com